Informations utiles sur la PAC air-air pour piscine

Tout comme l’air dans les pièces à la maison, l’eau de piscine peut aussi être réchauffée à la température que l’on souhaite. Pour dépenser moins, il est tout à fait envisageable d’utiliser une pompe à chaleur air-air, le type de thermopompes air eau le plus abordable sur le marché. Seulement, il convient de savoir distinguer les différents modèles proposés sur le marché, de connaître les prix pratiqués, et de comprendre le principe de fonctionnement d’une PAC pour piscine.

PAC air-air pour piscine : Les différents types disponibles sur le marché

Les fabricants proposent généralement deux modèles de PAC air-air pour piscine. Différenciées par la disposition du ventilateur, les thermopompes horizontale et verticale sont à choisir respectivement en fonction de la prise d’air voulue par l’usager. La PAC piscine horizontale dispose d’éléments d’insufflation d’air placés en dessus du boîtier de l’appareil. Le ventilateur de la PAC piscine verticale est placé sur la façade de l’équipement. Le choix entre ces deux modèles repose sur la circulation de l’air en dehors du bassin. Si l’endroit est peu aéré, il est recommandé d’opter pour la version dont le ventilateur est placé verticalement. Dans le cas où la piscine est située à proximité immédiate d’un arbre, la PAC verticale est également adéquate pour éviter l’intrusion de feuilles dans le système.

PAC air-air pour piscine : Les prix pratiqués sur le marché

Les déclinaisons des modèles de PAC air-air pour piscine sont les principaux paramètres qui font varier les prix. Si la tarification d’une pompe à chaleur pour la maison est évaluée par mètre carré chauffé, celle de la piscine est calculée par le chauffage par mètre cube. La grandeur du bassin représente donc un important facteur de variation des prix. Pour un bassin contenant, par exemple, 15 m3 d’eau, il faudra compter à partir de 450 €. Les modèles dotés de technologie plus avancée peuvent se négocier à environ 1 200 €. Une fourchette de 600 à 1 500 € est appliquée sur les PAC air-air pour des piscines de 16 à 30 m3. Quant aux bassins de 30 à 50 m3, les thermopompes à système air-air les plus abordables sont proposées à 1 000 € et les modèles les plus chers coûtent environ 2 500 €. Pour chauffer un grand bassin dont la capacité dépasse les 50 m3, il faudra dépenser au moins 1 500 €. Si l’usager souhaite profiter du confort d’une PAC air-air haut de gamme, il pourra débourser jusqu’à 3 500 €.

PAC air-air piscine : Le principe de fonctionnement

Une pompe à chaleur à système air-air pour piscine fonctionne de la même manière qu’une thermopompe air-eau. Elle se compose d’un module externe qui a pour rôle de capter des calories depuis l’air extérieur. La transformation s’effectue au niveau du circuit de fluide caloporteur par vaporisation. Le gaz issu de cette étape passe ensuite au compresseur et pressurisé au point d’augmenter de température. Un circuit secondaire comprenant un échangeur reçoit de la chaleur. Cette dernière sera chargée de chauffer l’eau de piscine à une température que l’utilisateur pourra choisir.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Tumblr

Réaliser votre rénovation de toiture Lille en toute connaissance de cause

Désireux de procéder à la rénovation de votre toiture ? Sachez que ce genre de projet englobe différents types de travaux. A part le remplacement des matériaux de couverture, il y a aussi la zinguerie. Dans le cas où votre charpente est en mauvais état, il faudra aussi penser à la rénover. Tout cela relève d’une tâche très technique. Sans l’aide d’un expert, vous ne pourrez pas les réaliser à temps et avec efficacité. En outre, sachez que les travaux de toiture sont difficiles. Ils ne sont pas faits pour les personnes qui ont du vertige ou autres problèmes de santé. Ainsi, pensez à contacter un couvreur situé à Lille pour la rénovation de votre toiture. Ce dernier peut d’ailleurs vous aider à accomplir le projet dans les règles de l’art. De plus, il peut vous indiquer le prix des travaux. Il varie selon divers paramètres.  

Le type de toiture

La plupart du temps, la toiture est en pente. C’est la forme la plus courante dans les régions humides ou neigeuses. Le toit pentu favorise en effet l’évacuation des eaux pluvieuses. La toiture arrondie qui est souvent en forme de dôme ou qui se dote d’une belle courbe est aussi très appréciée pour son côté écologique. Elle réduit en effet les risques de perte de chaleur. Enfin, il y a la toiture-terrasse. Elle comporte un élément porteur qui vient remplacer la charpente. Il va supporter toutes les charges notamment le pare-vapeur et l’isolant. En outre, il existe différents types de matériaux de couverture. Les tuiles en terre cuite sont très appréciées. Elles sont solides et imputrescible. Mais d’autres matériaux sont également visibles sur les toits de différents habitats comme le bardeau bitumé, la tôle ondulée, le bois, l’ardoise et les chaumes. Le coût de rénovation varie en fonction du type de toiture et de la qualité  des matériaux de couverture. Votre spécialiste en rénovation de toiture Lille est en mesure de mieux vous éclaircir sur le sujet.

L’état de la toiture  

En effet, l’état de votre toiture est un paramètre qui risque de changer catégoriquement le montant du budget. Si vos matériaux de couverture et votre charpente sont vraiment abîmés, il est indispensable de programmer une réfection totale. Ainsi, le coût des travaux sera élevé. En effet, il faut faire une nouvelle installation. Tout sera remplacé. Il est ainsi nécessaire d’acheter de nouveaux matériaux. La chance de réduire les dépenses est d’opter pour un matériau à prix raisonnable. En revanche, si le dégât est peu important, la réparation sera plus simple. Il suffit de remplacer les matériaux endommagés. Par ailleurs, il n’est pas nécessaire d’ouvrir un grand chantier. Mais dans les deux cas, l’intervention d’un expert en rénovation de toiture Lille est vraiment indispensable. Ce dernier est le seul à pouvoir établir un bilan précis sur l’état de votre toit et d’effectuer des travaux du zingueur au besoin.  Il faut en effet un bon diagnostic pour connaître les travaux à faire. Par ailleurs, il peut vous donner une estimation précise du coût des travaux. C’est vraiment important car c’est un moyen d’assurer la concrétisation du projet.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Tumblr

Maison BBC dans le Nord : Une construction écologique et économique

Construire une maison est un meilleur moyen de gérer son patrimoine. Il s’agit en effet d’un investissement durable et rentable et ce, qu’on souhaite habiter dans la demeure neuve ou bien qu’on choisisse de la mettre en location ou en vente.  Suite au Grenelle de l’Environnement, la construction d’un habitat est désormais régie par la Règlementation Thermique 2012. Raison pour laquelle, on voit l’apparition d’un certain nombre de maison BBC dans le Nord et dans plusieurs régions de France d’ailleurs.

Une maison BBC, c’est quoi ?

Il s’agit d’une habitation environnementale. Elle a été construite selon quelques critères précis. Dans une maison BBC dans le Nord ou ailleurs, on met en valeur les apports solaires pour une économie d’énergie optimale. Le rayon du soleil est en effet source de chaleur et de luminosité. Ainsi, les occupants de la demeure écologique ont de moins en moins besoin de chauffage durant la saison froide. Dans une maison BBC donc, on installe les pièces à vivres au Sud pour qu’elles soient bien exposées au soleil. On les équipe également de grandes ouvertures afin de favoriser l’entrée de la lumière et de l’énergie solaire.

la maison et l'arbre

Une maison BBC a également besoin d’une bonne isolation. Raison pour laquelle, ses toits, ses murs et ses ouvertures sont faits avec des matériaux isolants. Si nécessaire, l’ajout d’autres isolants est au menu pour renforcer la performance thermique de chaque pièce de la demeure. Il faut d’ailleurs bien traiter les ponts thermiques. A l’abri des déperditions de chaleur, les occupants du lieu peuvent réduire leurs consommations d’énergie.  Enfin, dans un bâtiment à basse consommation, on privilégie l’installation d’équipements de chauffage, de production d’eau chaude sanitaire et de ventilation écologiques, c’est-à-dire, alimentés par de l’énergie renouvelable. On cite entre autres les pompes à chaleur, les radiateurs à gaz ou encore les chaudières qui fonctionnent avec de la biomasse.

Les démarches à suivre pour construire une maison BBC dans le Nord

Avant de commencer le projet de construction d’une maison BBC dans le Nord, on doit choisir un bon terrain de construction. Il ne doit pas être trop proche d’une usine qui risque de polluer le sol et l’air. Il doit aussi être bien exposé au soleil. Enfin, il vaut mieux tenir compte de la proximité du réseau électrique. Pour garantir la valeur du futur habitat, il est aussi primordial d’opter pour un terrain facile d’accès.

norme BBC

Il faut aussi faire appel à un spécialiste en construction de maisons en ossature bois BBC dans le Nord. Un tel expert peut fournir une assistance appropriée quelle que soit la démarche à entamer. Il peut même aider le propriétaire dans le choix du terrain. Dans le cas où le terrain existe déjà, l’étape à faire est de demander un permis de construire. Si l’administration constate que le projet respecte bien le Plan d’Urbanisme Local et la norme RT 2012, il délivre le document. Dans le cas contraire, il exige certaines modifications du plan. La souscription à l’assurance « Dommage-ouvrage » est également au programme.

Comment concrétiser le projet dans les règles de l’art ?

Comme il a été indiqué auparavant, l’intervention d’un spécialiste en construction de maison BBC dans le Nord est plus que requise pour le succès projet. On peut s’adresser à un entrepreneur qui bénéficie de l’appui de certains experts comme un architecte et un technicien ou bien à une entreprise spécialisée. En tout cas, le but est de profiter d’un guide adéquat surtout dans le choix du style de construction et de l’élaboration du plan de chantier. L’architecture d’une maison BBC dans le Nord est effectivement à choisir en fonction de la configuration du terrain et des besoins de confort du futur propriétaire. Il est tout à fait possible de lui offrir un look classique, contemporain, design ou traditionnel mais chacune de ses pièces doit être spacieuse, éclairée par la lumière naturelle et bien aérée.

maison BBC

Au constructeur aussi de définir les matériaux de fabrication les plus appropriés. Il tient compte bien sûr des conditions climatiques de la région Nord, de la configuration du terrain et de la capacité budgétaire du futur propriétaire. Avant de boucler le contrat, l’expert doit présenter le projet avec un détail près et préciser le coût de construction. Il donne au client un temps de réflexion. Après validation de ce dernier, les travaux peuvent débuter.

Choisir son constructeur

Les constructeurs de maison BBC dans le Nord sont nombreux. Mais le prestataire à privilégier sera celui qui propose le meilleur contrat.  L’idéal est de s’adresser à un constructeur BoisMaison qui prend en charge le projet de A à Z. Il présente donc un seul contrat qui inclut l’établissement des démarches administratives, l’assistance dans la recherche de subvention et de souscription à l’assurance, la coordination des travaux depuis le début jusqu’à la fin ainsi que le service après-vente.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Tumblr

Le plancher chauffant : comprendre le fonctionnement

Il existe une panoplie de moyens pour chauffer une maison en hiver, le plancher chauffant en est un. Ce système existait depuis l’époque de l’Empire romain, mais il a subi de nombreuses modifications pour une utilisation plus confortable et sans danger pour la santé. Avant d’entrer dans l’explication du fonctionnement de ce moyen de chauffage, allons d’abord découvrir les différents types de plancher chauffant existants, ensuite leurs avantages et inconvénients respectifs.

Plancher chauffant hydraulique et électrique

Chauffage au solIl existe trois grandes catégories de plancher chauffant, le plancher chauffant hydraulique, le plancher chauffant électrique et le plancher chauffant avec fluide caloporteur. Les trois fonctionnent de la même manière, ils chauffent l’intérieur du logement depuis la surface du sol. Leur différence se trouve sur l’énergie qu’il utilise pour chauffer la maison. Tandis que le plancher chauffant hydraulique chauffe avec de l’eau chaude, le plancher électrique chauffe la maison avec des résistances électriques, et l’autre plancher chauffant avec fluide caloporteur chauffe la température ambiante grâce à du plomb liquide, mercure ou sodium liquide. Le plancher chauffant hydraulique est compatible avec de nombreux systèmes de production d’énergie. Il peut être couplé à une pompe à chaleur, une chaudière à gaz, fioul ou autre. Le plancher électrique ne peut procurer du chauffage sans l’électricité, d’où son nom plancher chauffant électrique.

Le principe de fonctionnement du plancher chauffant

Les trois types de plancher chauffant précités ne sont pas constitués des mêmes composants. Le plancher chauffant électrique est pourvu de fils chauffants enfouis dans la dalle. L’avantage de ce système c’est la possibilité de régler la température en fonction des besoins à l’aide d’un thermostat. Aujourd’hui, grâce au progrès lié aux technologies de commande à distance, il est possible d’ajuster la température de son habitation en faisant quelques manipulations simples sur son téléphone.

https://docs.google.com/forms/d/1JsB0BfFT87lAcbM2XAzV9RpFcuxHqlg2XRY2mXX0Abw/viewform

Le plancher chauffant hydraulique à basse température se compose de tuyaux, dans lesquels de l’eau chaude circule pour transmettre de la chaleur à la surface du sol. Ce type de plancher chauffant est couplé à une source d’alimentation d’énergie. Il peut fonctionner grâce à l’énergie solaire, pompe à chaleur, chaudière au gaz ou fioul etc. L’eau chaude qui va circuler à l’intérieur du sol est chauffée à faible température et la température du sol ne doit jamais dépasser la barre de 28°C pour ne pas mettre en danger la santé des occupants.

Retrouvez Euroradiant sur Diigo: https://www.diigo.com/profile/euroradiant

Enfin, en ce qui concerne le plancher chauffant avec fluide caloporteur, le système utilise à la place de l’eau chaude, du métal sous forme de liquide. Ce fluide transporte les calories et les transmet à la surface du sol.

L’intérêt de choisir un plancher chauffant

De nombreuses raisons peuvent pousser les gens à choisir un plancher chauffant. Tout d’abord, ce système est plus discret que n’importe quel autre moyen de chauffage. En effet, il n’est pas nécessaire de lui consacrer de l’espace aux murs ou au plafond, il se trouve directement sous nos pieds. En outre, il bénéficie d’un fonctionnement silencieux. Par ailleurs, pour le cas du plancher chauffant électrique, l’entretien n’est pas nécessaire.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Tumblr